Arrivée d’une nouvelle manager de centre-ville au sein de Shop’in Alençon

L’association Shop’in des commerçants du centre-ville (l’Office de Commerce et de l’Artisanat d’Alençon) est heureuse d’accueillir une nouvelle manager de centre-ville. Arrivée en poste lundi 10 mai 2021, Pauline DANDONNEAU s’engage à mettre ses compétences et son énergie au service des nouveaux projets du centre-ville. Le bureau de l’association Shop’in, renouvelé en novembre dernier, travaille sur la redynamisation de l’association, autour de valeurs positives et solidaires. Ainsi, l’arrivée attendue d’un nouveau manager au sein de Shop’in permettra de mettre en place des outils de communication plus efficaces et plus en phase avec les attentes des consommateurs. Au programme : une nouvelle image, la refonte du site internet, la réouverture du local pour accueillir le public (situé 4 Place du Palais), et bien sûr un nouveau programme d’animations pour le centre-ville.

Pauline DANDONNEAU

Faisons connaissance !

Qui suis-je ?

Pauline DANDONNEAU, 28 ans, originaire de Loire-Atlantique et normande d’adoption depuis 17 ans.

J’ai habité beaucoup de villes différentes, mais je suis installé à Alençon depuis 7 ans maintenant et j’adore ce cadre de vie. Je trouve que c’est une ville qui a beaucoup de potentiel inexploité et pour laquelle j’ai maintenant envie de m’investir.

Quel est mon parcours ?

J’ai un profil atypique. Je suis designer graphique multimédia de métier et je termine cette année un Master en Management de l’Innovation. J’ai travaillé plusieurs années dans l’associatif (notamment 3 ans au BIJ de l’Orne), c’est pourquoi ce poste correspondait tout à fait à mes valeurs. 

Mon ambition pour Shop’in ?

Mon souhait est de mettre en place tous les outils nécessaires pour que l’association Shop’in puisse créer des projets innovants pour dynamiser le centre-ville ; et communiquer efficacement sur ses actions. Mon approche de designer est tournée vers les usagers, pour inventer des solutions au plus proche des besoins ! J’invite tous les commerçants que je n’ai pas encore rencontré à nous rejoindre pour partager leurs idées.